Dieu, comment nous vois-tu?

Dieu, comment nous vois-tu?

« Je vous « vois » d’une façon bien différente de tout ce que vous pouvez imaginer. Je peux vous voir sous toutes les perspectives possibles ; de l’intérieur, de l’extérieur, sans corps, avec corps, je peux voir votre âme, votre esprit et je peux vous voir depuis le début de votre création et jusqu’à l’infini.

Il n’y a aucune limite à la vision que j’ai de vous. Je peux vous voir comme si l’on regardait dans un microscope ou comme si vous étiez infiniment grand. Je perçois votre texture, le côté visible et invisible de votre être, l’endroit et l’envers et bien plus encore… »

« C’est difficile à comprendre »

« Oui car tu es limitée alors que je suis illimité. Vous êtes illimités vous aussi mais la plupart du temps vous vous percevez comme étant limités.

Peu à peu cependant vous vous apercevez que votre perspective de la Vie change et vous apprenez à y voir plus clair, plus grand et plus en profondeur.

Votre vision change au fur et à mesure que votre conscience évolue. (Lire l’article « Vous êtes des alchimistes de la Lumière »)

Ma conscience est illimitée. Je suis la Conscience. Je vois donc tout et à des niveaux très subtils. Je peux adapter ma vision à ce que je désire voir. C’est comme lorsque vous mettez des lunettes pour mieux voir de près ou de loin. Ainsi je peux adapter ma vue à l’infini. »

« Comment nous vois-tu ? »

« Je vous vois comme des étoiles. Il y en a des petites, des plus grandes, de très brillantes et d’autres moins. Mais toutes reflètent leur luminosité intérieure, leur éclat. Certaines existent mais ne brillent pas. Car elles n’ont pas encore conscience qu’elles ont la possibilité de briller. C’est en effet à partir du moment où l’on prend conscience de quelque chose que cela peut exister. Tant que la personne n’en a pas conscience, cette chose est inexistante pour elle.

Je vous vois aussi comme des fleurs, chacune avec sa forme, ses couleurs, sa beauté, sa rareté.

Vous êtes les fleurs de mon jardin. Et je prends soin de chacun de vous comme peut le faire un jardinier. Cependant le jardinier n’est pas le créateur de la terre, de la fleur ni de lui-même.

Je suis le Créateur de Tout ce qui existe.

Je suis donc le jardinier, la terre et la fleur elle-même. Je suis vous tous. Je suis toi Caroline qui es en train de me parler. Je suis donc un peu en train de me parler à moi-même. »

« Existons-nous en tant que nous-mêmes ? »

« Oui vous existez en tant que vous-mêmes car c’est ce que j’ai voulu. J’ai souhaité que chacun de vous fasse l’expérience de Dieu en tant que soi-même.

Vous avez la capacité d’agrandir votre vision en prenant conscience de ce dont vous n’avez pas encore conscience. Élargissez votre vue intérieure et extérieure. Imaginez que vous volez. Comment voyez-vous la terre, la nature, la vie et vos problèmes ? Votre vision de la vie a-t-elle évolué depuis 10 ans ? Continuez à agrandir votre vue. Prenez du recul tout en restant bien présent dans votre corps et vos ressentis. (Lire l’article « Transformer sa réalité grâce à la Lumière »)

Vous êtes et serez toujours mes étoiles.

Vous êtes et serez toujours les merveilleuses fleurs de mon jardin dont je ne pourrai jamais cesser de prendre soin. »

Copyright © 2016.
Sans mention de l’auteur ni de la source www.carolinefaget.fr  , l’utilisation de ce texte n’est pas autorisée.

Vous aimerez aussi:

« S’aligner sur l’ordre divin »

« Conseils du Divin aux sujet des émotions négatives »