Vivre d’amour et de grâce

Vivre d'amour et de grâce

Vivre d’amour et de grâce est ce que mon âme me chuchote sans doute depuis toujours. Au-delà des mots appartenant au langage humain, il y a la vibration qui résonne dans tout mon être.

Malgré la vie « extérieure », le quotidien et l’humain que nous sommes, notre âme ne cessera jamais de nous murmurer cette douce mélodie qui ressemble à une formule magique et guérisseuse. « Vivre d’amour et de grâce » n’est-ce pas le plus important au fond ? N’est-ce pas le plus pur, le plus sacré et le plus doux de tous les mantras ?

Merci Seigneur pour l’amour et la grâce que je ressens lorsque je suis en présence des anges, des personnes que j’accompagne, de mon entourage et lorsque des mots s’écrivent à travers moi.

Scribe de l’invisible, je traduis en mots humains ce qui m’est permis de recevoir dans mon canal de lumière.

Cet amour et cette grâce se vivent en moi de plus en plus profondément comme si j’étais en suspension entre la terre et le ciel, en équilibre entre deux mondes et deux dimensions énergétiques. C’est sans doute la raison pour laquelle je suis (et nous sommes nombreux dans ce cas) si sensible à tout : la lumière, les courants d’air, les bruits, l’énergie des personnes, la vibration des lieux, les émotions qui me traversent…Mes sens sont à fleur de peau et je reçois la vie de façon forte et profonde. Parfois, un bruit de moteur trop fort dans la rue est insupportable à mes oreilles, une lumière directe et trop intense me déstabilise, une musique m’émeut et me fait traverser l’espace-temps.

La médiumnité me permet de recevoir des informations dont je ne sais pas toujours quoi faire. Comment ne pas se sentir déstabilisée, en effet, par ces ressentis qui ne semblent pas avoir leur place dans la réalité du moment ? Sans doute est-ce pour cette raison que je préfère m’isoler et demeurer dans mon espace intérieur ?

Vivre d’amour et de grâce est une sensation tellement intime et profonde comme si l’on vivait dans son jardin secret. Ce blog qui a vu le jour il y a deux ans et demi est mon jardin intime. Et voilà que vous êtes de plus en plus nombreux à apprécier mes partages. J’apprends à vivre d’amour et de grâce et à accepter tout ce qui se présente.

Je suis nourrie par ces énergies qui m’enveloppent, m’apaisent et m’adoucissent. Car je n’ai pas été toujours douce envers moi-même ni envers les autres… Il m’était alors difficile de m’observer ainsi. Aujourd’hui c’est comme si je n’avais plus besoin d’être dure pour exister. Au contraire je dirais que cette douceur est une vraie révélation. Je peux être douce dans le monde tel qu’il est ? Waouh ! Et en plus je peux totalement l’assumer et même aider les autres avec cette énergie ? Quel bonheur ! Lorsque j’ai changé de vie, cet aspect s’est totalement révélé en moi. Je n’avais plus besoin d’être dure pour prendre ma place. Car en vivant cette grâce au quotidien, je suis naturellement à ma véritable place.

C’est un sourire intérieur, une sérénité, une confiance, une foi et une joie. Cela ne m’empêche pas non plus de ressentir la souffrance, la tristesse, la colère ou l’injustice parfois mais lorsque je suis enveloppée par l’énergie d’amour et de grâce, tout s’estompe pour laisser place à un espace sacré où tout est le bienvenu et où je deviens la gratitude.

J’apprends à vivre entre deux mondes, à observer les limitations que je m’impose. J’apprends à désapprendre et à cesser de vouloir tout comprendre. J’apprends à laisser s’effondrer toutes ces constructions obsolètes sur lesquelles j’avais construit mon identité. Parfois le sens de certains événements m’échappe… « Pourquoi mais pourquoi donc ? » demande ma tête. Alors la grâce répond par une grande accolade d’une infinie douceur et je sais que je ne sais plus rien et que c’est très bien ainsi.

Cette grâce est une aide inestimable. Je ne recherche pas toujours à la contacter mais elle vient car je crois qu’elle a compris que ma porte lui était toujours grand ouverte. Elle est libre, tellement respectueuse, raffinée, légère, tendre, amoureuse et douce. Parfois elle peut être aussi joyeuse, puissante et ferme. Elle me redonne de l’espoir ou elle me laisse entrevoir qu’il y a peut-être un autre chemin pour moi…

C’est la grâce qui me fait poser ces mots dans mes cahiers d’écolière. C’est la grâce qui m’a transmis l’amour de la poésie dès mon plus jeune âge et qui m’invite à voir la vie comme un poème. C’est dans la grâce que je me dépose pour me ressourcer.

« Vivre d’amour et de grâce, à quoi cela sert-il ? »  Me demanderez-vous peut-être. Et je vous dirais que je n’en sais rien mais que je suis si émue lorsque je la ressens que cela suffit à honorer sa présence. La grâce me permet d’ouvrir grand mon cœur et ma conscience, d’être de plus en plus authentique. Elle m’invite à tout observer en moi sans que cela soit grave ou honteux et à accueillir ce qu’il m’est encore difficile d’accepter.

La Source est amour pur pour nous tous mais on s’éloigne tellement d’Elle, qu’Elle essaie de nous toucher par sa grâce au moment où nous vacillons.

Du plus profond de mon cœur je souhaite que ces mots vous permettent de ressentir cette grâce infinie que nous portons tous dans notre espace sacré.

Copyright © 2018
Sans mention de l’auteur ni de la source www.carolinefaget.fr  , l’utilisation de ce texte n’est pas autorisée.

Vous aimerez aussi:

Je suis ton être sacré

Message de votre âme

Cette lumière qui nous guide